Comment augmenter son métabolisme pour perdre du poids ?

27, Déc 2018 | Conseils de Mélissa, Nutrition | 0 commentaires

Un métabolisme lent se caractérise par une accumulation quasi systématique des graisses. Ce qui peut invariablement conduire à une prise de poids. Fort heureusement, il est possible de booster son métabolisme. Certes, il y aura quelques changements à adopter au quotidien, mais cela vous aidera à perdre ou à maintenir votre poids.

Je vous propose donc 6 conseils avérés, qui vous aideront à coup sûr !

Mangez plus souvent (une alimentation équilibrée) 

Le mécanisme de la digestion coûte de l’énergie à l’organisme. Alors plus il se répète au cours de la journée, plus il favorise le déstockage des graisses. Mais il faut manger sain. Beaucoup de fruits et de légumes en l’occurrence, et aussi des protéines qui favorisent la thermogenèse. 

Privilégiez les protéines

Tous les nutriments ne se valent pas, ça vous le savez. Mais savez-vous que certains nutriments demandent plus d’énergie pour être digérés ? Et devinez qui est le grand gagnant : nos amis les protéines ! On les aime déjà particulièrement car elles permettent de maintenir la masse musculaire, et nous venons de voir le rôle que joue la masse musculaire sur notre métabolisme de base. Mais en plus, les protéines sont les nutriments qui nécessitent le plus d’énergie pour être digérées, avant les sucres puis les lipides.

Concrètement qu’est-ce que cela veut dire ?

Si vous ingérez 100 grammes de protéines, 20 à 45% de l’énergie comprise dans l’aliment seront utilisés pour le digérer. Il nous faudrait en fait 125 à 140 grammes de protéines pour disposer de toute l’énergie contenue dans l’aliment. En ce qui concerne les sucres, la digestion utilise environ 15% de l’énergie de l’aliment, et seulement 2 à 4% pour les graisses.

Privilégiez donc les protéines pour brûler un maximum de calories lors de la digestion, et ainsi augmenter votre métabolisme au repos.

Diminuer les sucres permet d’augmenter le métabolisme

Des études montrent que les glucides (donc les sucres) favorisent un métabolisme plus lent et contribuent donc au gain de poids. Une diminution de leur apport permettrait donc d’accélérer légèrement votre métabolisme. Un équilibre à préserver.

Attention : il est important de trouver un équilibre entre les différents types d’aliments dans votre régime alimentaire. Il ne s’agit pas de supprimer les glucides mais juste de dire «au revoir» aux énormes plâtrées de pâtes, de pain et de pommes de terre dans votre alimentation…

Bien s’hydrater

Cela est un fait : plus vous buvez de l’eau, plus vous brûlez de calories. 

L’eau représente 70% de notre corps. Elle prend part à toutes les réactions chimiques qui se produisent dans nos cellules. L’activité biochimique de l’organisme va être perturbée si ce dernier manque d’eau. Il est donc indispensable de boire suffisamment et régulièrement.

Des études ont prouvé que boire 2 grands verres d’eau froide augmente de 30% notre métabolisme pendant les 90 prochaines minutes. Plus l’eau est froide, plus votre corps va dépenser de l’énergie pour la réchauffer. Si vous buvez 8 verres de 25 cl d’eau glacée, vous allez brûler 70 calories de plus que si vous buviez 8 verres d’eau à température corporelle.

De plus, un manque d’eau freine le processus d’oxydation des graisses. Et vu que nous avons savons que le sport à haute intensité est indispensable pour augmenter notre métabolisme, il faut d’autant plus boire pour éviter la déshydratation !

Faire le sport

Les activités physiques ont pour avantage de donner de la matière inflammable à votre métabolisme. Beaucoup bouger tout en mangeant de manière équilibrée peut aider à accélérer son métabolisme. Orientez-vous vers les sports d’endurance pour plus de résultats. 

Bien dormir

Le sommeil joue un rôle important dans la performance de votre métabolisme. En effet,  c’est au repos que certaines fonctions métaboliques s’activent le mieux.